Mon test du Coyote Nav : le modèle haut de gamme Coyote !

Après vous avoir présenté le Coyote Mini, il est maintenant temps de passer au troisième et dernier assistant de conduite actuellement en vente par la marque : le Coyote Nav.

Ce modèle est un peu plus haut de gamme et intègre comme son nom l’indique la navigation GPS. Nous l’avons testé et nous vous faisons notre retour sur le produit !

Conception et ergonomie

Lorsque l’on déballe le Coyote Nav de son emballage, on remarque tout de suite que c’est un produit plus sophistiqué que les autres avertisseurs de danger. Le boitier dispose de très belles finitions et assez grand.

Il a été équipé d’un écran tactile capacitif de 5 pouces. Pour améliorer la visibilité en environnement très lumineux, un filtre anti-reflet est fourni avec l’écran. La résolution de l’écran est relativement bonne.

test et avis assistant conduite coyote nav

Vérifier le prix sur Internet

Pour ce qui est de son utilisation, aucun bouton physique excepté celui d’alimentation n’a été placé sur l’appareil. C’est un peu dommage car parfois les manipulations sont plus pratiques avec quelques boutons.

Pour fixer le boitier sur votre tableau de bord, un support ventouse ainsi qu’un système d’accroche sont fournis. La ventouse est une ventouse assez classique. Elle est facile à mettre et tient bien en place. Il en va de même pour le système d’accroche mais ce dernier est un peu difficile à retirer.

En fin on retrouve comme toujours un câble micro USB et un chargeur alume cigare – ce qui est bien pratique lorsque l’on constate que l’autonomie de l’appareil est de moins de deux heures.

Prise en main et fonctionnalités

Si vous avez peur d’avoir affaire à un changement d’interface brusque avec le Coyote Nav, sachez que vous n’avez rien à craindre. En effet, bien qu’il offre la fonction navigation, le mode Coyote est toujours disponible. Si vous ne savez pas ce qu’est le mode Coyote, il s’agit simplement du mode vous affichant les alertes et uniquement cela.

On constate que le démarrage est assez rapide. De plus, il ne faut que quelques secondes au boitier pour capter le signal. Selon dépend bien entendu de la zone dans laquelle vous vous trouvez, mais il faudrait moins de 30 secondes en général.

L’écran est donc divisé en plusieurs parties pour plus de visibilité. Du côté gauche, on retrouve votre vitesse et la vitesse maximale autorisée, les éclaireurs à moins de 15 kilomètres et leur indice de confiance.

test et avis assistant conduite coyote nav

Du côté droit, on trouve une échelle sur 30 kilomètres avec les zones de dangers (ou les dangers en fonction de leur nature) ainsi que que leurs distances. Lorsque l’on approche d’une alerte, une sorte de zoom sur le danger est effectué sur l’écran.

En cas de double ou multiples alertes, des petits carrés en dessous de l’alerte principale apparaissent. Le tout est codifié en couleurs vert, orange, rouge en fonction du degré d’importance.

Derniere partie pour l’affichage, on retrouve sur le dessus les informations de navigation lorsque vous avez un itinéraire en cours. Le tout est donc bien organisé et lisible grâce au grand écran que nous offre le Coyote Nav.

En fin, lorsque vous utilisez le mode Coyote, vous pouvez signaler un danger ou une zone à l’aide la reconnaissance vocale. Énoncez la commande “Activer Coyote” suivi d’une seconde commande relative à l’information – consultez le guide utilisateur – vous permettra d’informer la communauté sans détourner votre regard de la route. Pas mal non?

Législation

Comme tous les appareils de la marque, ce modèle est totalement légal d’utilisation en France. Pour rappel, notre législation n’autorise pas d’afficher clairement les radars – qu’ils soient fixes, mobiles ou tronçons – sur les appareils de navigation ou d’aide à la conduite.

Le Coyote Nav affiche donc seulement la zone de danger lorsque l’un de ses dispositifs est signalé par les utilisateurs.

Navigation

C’est la petite spécialité de ce boitier : la navigation GPS. Comme nous vous le disions, l’écran est séparé en plusieurs parties lorsque vous utilisez le mode coyote. Bonne nouvelle puisque c’est également le cas dans le mode GPS.

En effet, en plus de trouver une cartographie avec votre petite flèche vous guidant, vous avez également accès aux informations d’alertes. Bien sûr, en tant que fonction GPS, les informations telles que la distance entre vous et votre point d’arrivée ainsi que les celles de guidage sont également affichées.

test et avis assistant conduite coyote nav

Voir plus de caractéristiques

L’affichage de navigation est assez simple et commun. Vous n’aurez aucun mal à le comprendre ou à le lire. La carte est relativement bien détaillé, ce que l’on apprécie. Vous pouvez entrer votre adresse de la manière suivante : ville ou code postal puis nom de rue ou de l’intersection et numéro.

Vous devrez néanmoins entrer ses données de manière exacte puisque la recherche n’est pas assez intelligente pour prendre en compte les mots clés. Pour se rattraper, le Coyote Nav est très réactif comparé à d’autres GPS que l’on a pu tester.

Une fois l’itinéraire entré, vous aurez deux choix : emprunter le chemin le plus rapide ou le plus court. Si aucun des deux ne vous convient, déplacez simplement le tracé sur la carte à l’aide de votre doigt.

Le liste des points d’intérêts, elle, n’est pas très développé mais ceux proposés restent tout de même pratiques. Il est donc possible de rechercher les stations essence, les parkings, les lieux de transports.

En ce qui concerne les stations essence et les parkings, le Coyote Nav offrent des informations relatives qui vont être très appréciés par ces utilisateurs. Lorsque vous recherchez une station, vous aurez également accès au prix qu’elle applique et ses horaires d’ouvertures. Quant aux parkings, certains vous indiqueront directement les places disponibles.

Communauté et fiabilité

La communauté Coyote est très importante, et c’est cela qui fait la force de la marque. En effet, plus il y a d’internautes actifs, plus les alertes sont nombreuses et rapides. C’est déjà la cas, on espère donc que cela continue puisque tout le principe de leur détecteur de radar repose la dessus.

Bien évidemment, vous comprenez par cela que la communauté n’a d’influence que pour le mode Coyote et pour l’info trafic.

Pour savoir si une information est fiable, fiez-vous à l’indice de confiance des éclaireurs comme nous vous le disions un peu plus haut. La confiance est noter sur trois étoiles, rien de plus facile pour évaluer la fiabilité des alertes.

Connectivité

Malheureusement, le Coyote Nav n’offre pas de technologie Bluetooth – et pour le prix de l’appareil, on est quand un peu déçu. Pas de bluetooth, pas de kit main libre comme c’est le cas avec le Garmin DriveAssist 51.

Caractéristiques techniques

  • Dimensions : 14,9 x 7,8 x 21 cm
  • Poids : 222 g
  • Ecran : oui
  • Taille de l’écran : 5 pouces
  • Tactile : oui
  • Connectivité : GPS
  • Autonomie : > 2 heures
  • Navigation : Oui – 23 pays d’Europe couverts
  • Reconnaissance vocale : oui
  • Abonnement : 1 mois offert + 13 mois d’abonnement
  • Accessoire : câble micro USB, chargeur allume cigare voltage universelle, support

Avantages

  • Double interface très ergonomique, rapide et lisible grâce à l’écran 5 pouces
  • Tactile bien réactif et finitions du boîtier très propres
  • Reconnaissance vocale pour le mode Coyote
  • Communauté Coyote très étendue pour alerter rapidement
  • Informations stations services et parkings très pratique
  • Fiabilité de l’appareil grâce à la confiance éclaireur

Inconvénients

  • Pas de port microSD dommage pour la fonction GPS
  • Système de recherche GPS pas assez développé
  • Abonnement
  • Points d’intérêts limités
  • Pas de bluetooth

L’avis des internautes

Voir plus d’avis

Ce que nous pensons du Coyote Nav

Bien que le Coyote Nav soit un très beau avertisseur de danger, ce n’est pas le plus performant, ni le meilleur rapport qualité/prix d’ailleurs.

Il a beaucoup de points positifs comme par exemple son ergonomie et ses fonctionnalités notamment en mode Coyote. Du coup pour sa fonction “détecteur de radar”, il y a très peu de chose à lui reprocher.

Néanmoins, il est également vendu comme support de navigation – ce qui est également pratique on doit le dire. Et de ce point de vue, il y a pas mal de problème.

Tout d’abord, aucun port pour carte mémoire externe n’a été conçu sur le dispositif. C’est un peu la base d’un GPS – pouvoir y placer des cartes qui nous intéresse. Bon, les mises à jour de la carte de base est gratuite tant qu’il y a l’abonnement donc on peut faire un peu abstraction de ce bémol.

Mais voilà qu’on y vient : l’abonnement. Comme d’habitude, c’est le point où les utilisateurs sont réticents. “Dois-je plutôt choisir le Garmin DriveAssist 51 qui a un abonnement à vie gratuit ou bien Coyote?”. De notre point de vue, si vous ne faites pas beaucoup de kilomètres par semaine, et bien les produits Coyote ne sont pas forcément les plus rentables. Mais pensez tout de même à la communauté derrière.

test et avis assistant conduite coyote nav

Trouver le Coyote Nav au meilleur prix

Ensuite, les points d’intérêts sont vraiment limités et c’est bien dommage ! De nos jours, on aurait espérer bien plus. Il en va de même pour le système de recherche GPS.

Et pour en finir avec les points négatifs : pas de connectivité Bluetooth. Le Coyote Nav n’est pas un avertisseur de danger bas de gamme. Du coup, on s’attend à une fonctionnalité assez importante de nos jours : la fonction main-libres. Et celui-ci ne le permet pas.

Pour résumer, nous pensons que même s’il est assez bon dans sa globalité, cet assistant à la conduite a tout de même des défauts assez pénalisant.

Certes, c’est toujours pratique d’avoir détecteur de radar et GPS sur le même boitier, surtout que celui-ci est lisible. Mais le prix du boitier plus l’abonnement est un peu gonflé pour son système de navigation bien trop limité !

Nous préférons donc largement le Coyote S, qui ne propose pas de système de navigation mais qui fait tout aussi bien du côté mode Coyote pour un prix plus décent.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: